Droit bancaire

Que l'on soit une personne physique ou une personne morale, que l'on soit un simple consommateur, un artisan-commerçant, ou une SociĂ©tĂ© de dimension nationale ou internationales, toute personne est amenĂ©e Ă  ĂȘtre confrontĂ©e au Droit Bancaire dans le cadre de sa vie privĂ©e ou dans celui de sa vie professionnelle.

Le Droit Bancaire, dérivé du Droit Civil et du Droit Commercial, soumet non seulement les usagers des banques, mais également les établissements financiers, au respect de rÚgles trÚs précises et toujours plus complexes.

Le Droit Bancaire, trouvant Ă  s'appliquer, tant dans le cadre du fonctionnement d’un compte de dĂ©pĂŽt que dans celui d’un compte courant, ou encore dans le cadre de la souscription de prĂȘts professionnels ou de prĂȘts personnels, implique une connaissance pluridisciplinaire du Droit allant du Droit Civil au Droit Commercial en passant par le Droit des mesures d'exĂ©cution.